Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Les autorités communales · NEOFUSION : séance du 19 février 2014

NEOFUSION : séance du 19 février 2014

Suite au Forum de Boudry du 19 juin 2013, un groupe de citoyens se sont chargés de réaliser la conclusion du forum. Ils ont créé une Commission de réflexion, composée de citoyens de plusieurs communes (anciens conseillers communaux, généraux, députés et autres: Adrien Laurent, Claude Ribaux, Marc Humbert-Prince, Jean-Michel Buschini, Berthier Perregaux, Jean-François Kunzi, Laurence Perrin, Mathieu Despont, Damian Twerenbold, Dragan Bunic, Claudia Glauser, Florence Nater, Daniel Schuerch, Pierre Geissbuhler et Olivier Félix ).

Durant l'automne - hiver 2013 – 2014, cette commission a travaillé sur la manière de poursuivre la démarche de promotion de fusion dans le district. Elle a réuni (le 19 février 2014 à Boudry) les représentants de toutes les communes du district de Boudry, excepté celle de Courcelles-Cormondrèche.

Lors de cette séance constitutive, trois membres de la Commission de réflexion ont exposé leurs contributions :

M. Claude Ribaux a brièvement rappelé l’historique de l’idée de fusion de communes du district de Boudry ainsi que les efforts des membres de cette commission pour réunir les élus des communes à cette séance.Pour la suite cliquer ici sur le document PFD

M. Marc Humbert-Prince a exposé les réflexions de la Commission sur les missions à accomplir suite au Forum de Boudry du 19 juin 2013, à savoir création d’une Commission politique qui sera soutenue par celle déjà existante Commission de réflexion, importance de la communication, respect de la base légale, transparence, etc. Pour la suite cliquer ici sur le document PFD

M. Jean-Michel Buschini
, a expliqué le projet relatif à la création d’une Commission politique du littoral ouest en faveur d’une fusion. Dans sa contribution, il a abordé différents points relatifs au fonctionnement de la commission politique, sa composition, fréquence des réunions, aux raisons de la fusion, etc. Pour la suite cliquer ici sur le document PFD

Les représentants des communes ont décidé de créer une COMMISSION POLITIQUE, composée de représentants de toutes les communes prêtes à se lancer dans une réflexion sur la fusion. Les communes nomment un conseiller communal et un suppléant (conseiller communal ou conseiller général) qui siégera dans cette commission. Sept communes ont tout de suite donné les noms de leurs représentants et les autres les donneront ultérieurement.

Commission politique peut compter sur l’aide de la COMMISSION DE REFLEXION, dont l’existence et le nom ont été approuvés des élus communaux, qui est ouverte aux autres citoyens qui sont prêts à s’investir dans cette réflexion.

La Commission politique décidera ce qui est à faire dans le futur quant à la fusion à une ou à plusieurs communes, établira un projet pour cela, sollicitera ou non une aide extérieure... elle se réunira dès que les noms de représentant d’autres communes sont connus.

Nous encourageons vivement celles et ceux qui ont des idées sur ce sujet de nous faire parvenir leurs messages en l’inscrivant en-dessous de ce texte et les en remercions chaleureusement.

Commission de réflexion de Fusion Littoral-Ouest

22.02.2014. 14:46

Commentaires


Daniel 22.02.2015. 12:08

Daniel Je tiens à remercier les organisateurs et intervenants de la séance du 19 février.
Le projet de fusionner toute les communes est ambitieux et très intéressant mais devrait rester un objectif à long terme.
Il serait temps que certains élus mettent le pied à l'étrier
dans un projet bérochal et devenir ainsi les leaders d'une construction solide et plus rapide à réaliser.



Daniel Porret
Montalchez


Christian 26.06.2014. 07:50

Christian Mesdames et Messieurs de la Commission politique,

Il est vrai que le district disparaitra et que l'Etat a déjà partagé le territoire d'actuel district de Boudry par le biais des guichets sociaux en le regroupant à Peseux (communes de Peseux et de Corcelles-Cormondrèche); à Colombier (communes de Milvignes, Boudry, Cortaillod, Saint-Aubin-Sauges, Bevaix, Fresens, Gorgier, Montalchez et Vaumarcus); et à Cernier (commune de Val-de-Ruz, de Brot-Dessous et de Rochefort).

Pour simplifier vos travaux relatifs à la fusion, suivez cette volonté et l'Etat et citoyens seront satisfaits.

Christian de Millvignes,


Steve 04.03.2014. 08:54

Steve Bravo à cette commission de rester motivée et d'avancer dans ce long procéssus et surtout d'y apporter des solutions viables.

Il véritablement difficile de satisfaire tout le monde. Le désintérêt de Gorgier est incompréhensible. J'ose espérer que la situation sera à nouveau discuté pour aller dans le sens d'une grande commune forte, qui saura se faire entendre de tous.

Courage pour votre quête et encore merci pour votre mobilisation.


Monique 28.02.2014. 18:49

Monique Je suis d’accord avec ces Messieurs. Le district de Boudry devrait être partagé en 2 et les communes actuelles fusionnées en deux communes. Les communes bérochales, Bevaix, Boudry et Cortaillod ont deux points de repère forts : la Paroisse du Joran, qui regroupe la Béroche, Bevaix, Boudry et Cortaillod, et le Centre scolaire des Cerisiers qui concerne la Béroche, Bevaix et Cortaillod.

Quant aux communes de Rochefort-Brot-Dessous, elles peuvent rejoindre la Béroche, Bevaix, Boudry et Cortaillod, ou aller avec les autres communes du district.

Merci à la Commission de réflexion de Neofusion d’avoir réuni les autorités communales pour s’occuper de l’avenir de nos citoyens. Monique de Saint-Aubin


Henri Lauener 25.02.2014. 16:44

Henri Lauener Mesdames, Messieurs,
Je viens de découvrir sur le site Arcinfo que la commune de Gorgier se désintéressait du processus de fusion entre les communes de l’ouest du district de Boudry.
C’est désolant !!!
J’ose espérer que cet état d’esprit de « Clocher » d’un autre âge va changer rapidement et que nos autorités vont enfin ouvrir les yeux et se rendre compte que la commune de Gorgier seule face aux autres communes fusionnées sera considérée comme quantité négligeable. J’espère que Gorgier ne va pas devenir le « Brit-Dessous » du canton.
Henri Lauener
Payaz 2 b
2025 Chez-le-Bart


Albert de Bevaix 25.02.2014. 16:00

Albert de Bevaix Bravo pour la Commission de réflexion. Bon travail. Votre projet de fusionner toutes les communes du district (excepté Corcelles-Cormondrèche) est séduisant mais très ambitieux. Il est incroyable comment les petites communes ayant à peine 200 habitants se voient tout en coup petites et souhaitent de s'agrandir plus de 100 fois.

Si Corcelles-Cormondrèche souhaitent aller avec Neuchâtel, cela est encore plus naturelle avec Peseux qui se limite avec cette commune. Donc, il reste la Béroche, Bevaix, Boudry, Cortaillod, Milvignes, Rochfort et Brot-Dessous.

A mon avis, de ces communes la fusion la plus naturelle serait 2 communes:

La première: Milvignes, Boudry, Rochefort et Brot-Dessous;
La seconde: Béroche, Bevaix et Cortaillod.


Alexandre 25.02.2014. 14:35

Alexandre Enfin, le district s'est réveillé. Bravo! Bon travail!

Néanmoins, une commune (avec ou sans Corcelles-Cormondrèche) est difficilement réalisable. Plus réaliste me paraît une éventuelle fusion en 2 communes: Peseux- Milvignes-Rochfort-Brot-Dessous;
Béroche-Bevaix; Boudry-Cortaillod.

Meilleures salutations,

Alex de Peseux

Laisser un commentaire.

* = champ obligatoire

:

:

:

:


Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles


Commentaires


Login