Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Groupe de travail Rapprochement bérochal · Dragan Bunic: Le rôle des conseillers généraux dans la dernière phase de fusion

Dragan Bunic: Le rôle des conseillers généraux dans la dernière phase de fusion

On se pose la question quel est le rôle des conseillères et conseillers généraux après avoir approuvé la convention de fusion signée par les conseils communaux des communes impliquées dan la fusion et approuvée par le Conseil d’Etat.

En disant « oui » ce soir, ne signifie pas seulement approuver la convention de 6 conseils communaux mais aussi valoriser un immense travail du COPIL qui œuvre sur ce dossier depuis plus d’une année et permettre à notre souverain (le peuple) de s’en exprimer.

Les activités de nos élus ne s’arrêtent pas ce soir avec ce simple « oui » de notre conseil, car depuis demain une nouvelle étape s’ouvre. L’étape, dans laquelle les conseillers généraux, les conseillers communaux et nos employés communaux seront amenés à agir au sein de leur famille, au sein du cercle de leurs amis (y compris ceux sur les réseaux sociaux), au sein de leur voisinage, des sociétés locales dont ils font partie, lors des fêtes villageoises et partout ailleurs.

Il faut populariser l’idée de fusion et aboutir à un « oui » de la majorité de nos citoyens, pas d’une façon démagogique mais avec des arguments. Il faut dire à nos citoyens que par le biais de la péréquation l’Etat favorisera désormais les communes de plus de 10'000 habitants et que l’aide à la fusion des communes sera supprimée. Cela veut dire qu’on n’aura pas une seconde chance pour avoir 6'200'000 francs pour réaliser un ou plusieurs projets de société préconisés par le COPIL.

Vous trouverez des arguments pour les convaincre grâce à ce petit fascicule, intitulée « vison sociétale » , que le prof. Bernard Dafflon de l’UNIFR, trouve « non seulement élégant dans sa présentation, mais conceptuellement bien fait, clair et attractif. Les arguments en faveur d’une fusion y sont bien exprimés même s’ils ne sont que le reflet très résumé du gros travail fourni en amont. »

Vous trouverez aussi, ces prochains jours, sur le site Internet de l’ACB (www.berochefusion.ch) un article intitulé « « Dix raisons pour la fusion de la Béroche et de Bevaix » .

En conclusion, les élus et employés communaux peuvent avoir un impact positif sur le vote populaire du 27 novembre et je vous encourage d’agir dans le sans indiqué.

Agissons pour notre avenir et surtout pour l’avenir de générations futures.

Dragan Bunic, le discours prononcé lors de la séance du Conseil général du 5 septembre 2016.

08.09.2016. 21:23

Commentaires


Stéphanie de Saint-Aubin 09.09.2016. 08:56

Stéphanie de Saint-Aubin Merci Monsieur Bunic. Ce que vous avez dit pour les élus et employés communaux est valable et pour nous les citoyens. Je propose à celles et ceux qui sont pour la fusion de transmettre les arguments aux autres citoyens non seulement de leur commune mais aussi à celles et ceux habitant dans d’autres communes impliquées dans le processus de la fusion. Il faut les inciter de voter le 27 novembre 2016. A part les contacts directs, les réseaux sociaux me paraissent un outil idéal pour cela. Merci pour tous et bonne chance pour la suite.
Stéphanie

Laisser un commentaire.

* = champ obligatoire

:

:

:

:


Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles


Commentaires


Login