Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Groupe de travail Rapprochement bérochal


Dragan Bunic: Le rôle des conseillers généraux dans la dernière phase de fusion

On se pose la question quel est le rôle des conseillères et conseillers généraux après avoir approuvé la convention de fusion signée par les conseils communaux des communes impliquées dan la fusion et approuvée par le Conseil d’Etat.

En disant « oui » ce soir, ne signifie pas seulement approuver la convention de 6 conseils communaux mais aussi valoriser un immense travail du COPIL qui œuvre sur ce dossier depuis plus d’une année et permettre à notre souverain (le peuple) de s’en exprimer.

Les activités de nos élus ne s’arrêtent pas ce soir avec ce simple « oui » de notre conseil, car depuis demain une nouvelle étape s’ouvre. L’étape, dans laquelle les conseillers généraux, les conseillers communaux et nos employés communaux seront amenés à agir au sein de leur famille, au sein du cercle de leurs amis (y compris ceux sur les réseaux sociaux), au sein de leur voisinage, des sociétés locales dont ils font partie, lors des fêtes villageoises et partout ailleurs.

Il faut populariser l’idée de fusion et aboutir à un « oui » de la majorité de nos citoyens, pas d’une façon démagogique mais avec des arguments. Il faut dire à nos citoyens que par le biais de la péréquation l’Etat favorisera désormais les communes de plus de 10'000 habitants et que l’aide à la fusion des communes sera supprimée. Cela veut dire qu’on n’aura pas une seconde chance pour avoir 6'200'000 francs pour réaliser un ou plusieurs projets de société préconisés par le COPIL.

Vous trouverez des arguments pour les convaincre grâce à ce petit fascicule, intitulée « vison sociétale » , que le prof. Bernard Dafflon de l’UNIFR, trouve « non seulement élégant dans sa présentation, mais conceptuellement bien fait, clair et attractif. Les arguments en faveur d’une fusion y sont bien exprimés même s’ils ne sont que le reflet très résumé du gros travail fourni en amont. »

Vous trouverez aussi, ces prochains jours, sur le site Internet de l’ACB (www.berochefusion.ch) un article intitulé « « Dix raisons pour la fusion de la Béroche et de Bevaix » .

En conclusion, les élus et employés communaux peuvent avoir un impact positif sur le vote populaire du 27 novembre et je vous encourage d’agir dans le sans indiqué.

Agissons pour notre avenir et surtout pour l’avenir de générations futures.

Dragan Bunic, le discours prononcé lors de la séance du Conseil général du 5 septembre 2016.

Commentaires (1) 08.09.2016. 21:23



Signature de la convention de La Grande Béroche

Mesdames et Messiers,

Le 11 mai 2016, les présidents et secrétaires des communes de Bevaix, Fresens, Gorgier, Montalchez, Saint-Aubin-Sauges et Vaumarcus ont signé, au collège des Cerisiers à Gorgier, une convention de fusion relative à la création d’une nouvelle commune appelée La Grande Béroche. La nouvelle commune devrait fonctionner depuis le 1er janvier 201.

Le texte dévoile le nom de la nouvelle commune, ses armoiries, la possibilité de créer des assemblées citoyennes dans chaque village et fixe le coefficient fiscal à 67.

Ainsi la volonté populaire exprimée par nos initiatives lancées au début 2015 a été respectée. La convention doit encore être approuvée par le Conseil d’Etat, les conseillers généraux (le 5 septembre) et le peuple (le 27 novembre 2016). Vous pouvez consulter cette convention sur le site internet du projet de fusion : http://www.fusionbetb.ch/documents/ConventionFusion_commentaires.pdf

Comme nous avons constaté lors de notre dernière assemblée générale, le 30 mars 2016, la campagne commence dès la signature de ladite convention. Nous avons 5½ mois pour convaincre nos conseillers généraux ainsi que notre population d’approuver cette convention. Agissez partout : au sein de vos familles, de votre voisinage, de vos lieux de travail, des associations dont vous faites partie, lors des manifestations de nos villages et ailleurs. Faites leur savoir que la fusion est une bonne chose pour tous et une chance historique pour notre région, Béroche-Bevaix.

Bientôt, le comité commandera les drapeaux de fusion, que les 6 communes impliquées dans le processus de fusion acceptent cofinancer avec nous. Ils seront distribués par nos membres et sympathisants lors des fêtes du 1er Août, la Fêtes des Cerises, Béroche en fête et Miaou. Nous comptons aussi sur nos membres et sympathisants pour faire des panneaux pour appeler la population à voter pour la fusion lors de ces événements.

Il faut associer les sociétés locales, restaurateurs, agir dans la presse, sur notre site... Les restaurateurs seront sollicités pour créer des sets de table ou serviettes avec les drapeaux de fusion (de la nouvelle commune) et l’invitation « Votez pour la fusion de communes de La Béroche et de Bevaix le 27 novembre 2016 ».

Vous serez invités, lors du vote populaire du 27 novembre 2016, à créer des équipes composées des enfants et des adultes pour visiter nos citoyens afin de leur rappeler de voter et le cas échéant, apporter leur enveloppe au bureau de vote. Il sera donc nécessaire d’engager pour cela nos enfants et nos petits-enfants pour motiver activement nos proches de voter.

Cordiales salutations,

Dragan Bunic et Jean Fehlbaum

Président et Secrétaire de l’ACB

Annexes:

Discours de M. Jean Fehlbaum

Discours de M. Gilbert Bertschi

Convention de fusion

Commentaires (4) 17.05.2016. 18:06



LFusioNE: motion remise au Grand Conseil

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, le 18 février 2016, en ma qualité de premier signataire, j’ai envoyé au Secrétariat général du Grand Conseil la motion populaire en vue de l’adoption d’une loi sur la fusion et division de communes (LFusioNE). La motion a été signée par 133 citoyennes et citoyens de notre canton et leurs signatures attestées par les communes. Un projet de loi sur la fusion et division de communes (LFusioNE), que vous pouvez consulter sur le site Internet de3 l’ACB (www.berochefusion.ch) a été annexé à cette motion.

Je reçois encore les signatures de nos citoyennes et citoyens de différentes communes neuchâteloises et leur présente mes excuses de ne pas pouvoir les remettre avec la motion. Or, la vérification de signatures auprès des communes s’avère une tâche lourde pour une seule personne telle que votre serviteur. Je présente aussi mes excuses aux citoyennes et citoyens de la commune de Saint-Blaise qui ont signé la motion et dont la feuille de signatures a été perdue par la Poste.

Le projet de loi annexé n’oblige en aucun cas le Grand Conseil d’adopter le projet de loi annexé tel quel mais il lui permet de s’en inspirer dans sa tâche de législateur.

Nous espérons que nos députés, élus par les électrices et électeurs qui ont soutenu ladite motion ne laisseront pas notre canton, champion suisse quant au nombre d’actes législatifs adoptés, sans un acte législatif dans un domaine si important que la fusion et division de communes, y fixer les règles de procédure claires et sans ambigüité et ainsi empêcher l’inégalité de traitement entre nos communes.

LFusioNE motion populaire

Courrier envoyé eu Grand Conseil

Projet de LFusioNE

Commentaires (0) 18.02.2016. 21:56

<< < 1 2 3 4 > >>

Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles


Commentaires


Login