Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Fusion Béroche-Bevaix · 2016, Béroche-Bevaix, 125ème anniversaire de la Confédération suisse et une année d’espoir

2016, Béroche-Bevaix, 125ème anniversaire de la Confédération suisse et une année d’espoir

A la différence des années précédentes, cette année la fête du 1er août signifie le 125ème anniversaire de la Confédération suisse. Au niveau régional, elle signifie une année d’« espoir » pour la fusion de communes de la Béroche (Fresens, Gorgier, Montalchez, Saint-Aubin-Sauges et Vaumarcus) et de Bevaix en une commune « La Grande Béroche » pour la quelle reste encore deux étapes (approbation de la Convention de fusion signée par les six Conseils communaux le 11 mai 2016), à savoir le vote de six Conseillers généraux (5 septembre 2016) et le vote du peuple (le 27 novembre 2016).

Les 5 orateurs (Gorgier et Saint-Aubin-Sauges, manifestation conjointe à Chez-le-Bart, Fresens, Montalchez, Vaumarcus et Bevaix) ont tous mentionné ces faits, en comparant la création de la Confédération avec la fusion de communes. Dans les deux cas, les Etats (ajourd'hui cantons) et les communes ont compris que tout seuls, ils n’arriveraient pas à atteindre leurs objectifs. Tout seul, ils étaient vulnérables. Tout seul, ils étaient quantité négligeable et non écoutée. A propos du vote du 27 novembre 2017, ils disent que « le souhait des autorités est que chaque citoyen réfléchisse bien aux perspectives qu’offre une fusion en termes d’autonomie communale, de développement économique, d’identité régionale et décide en son âme et conscience de l’avenir de notre communauté, si « Vivre ensemble » est une opportunité à saisir ou une utopie. » Il est intéressante la remarque de M. Schumacher que voici: "Dans un canton où les finances sont en difficultés le report des charges sur les communes riches sera de plus en plus une réalité."

Un autre événement a marqué cette manifestation. A Chez-le-Bart, Fresens et Montalchez, les activistes de l’association de citoyens de la Béroche (ACB) ont distribué les drapeaux de fusion (50 à Chez-le-Bart et 30 à Fresens et Montalchez). L’intérêt pour ces drapeaux, payés par le biais du COPIL par 6 communes impliquées dans le processus de la fusion, était important. Les enfants et adultes ont demandé encore de drapeaux, mais malheureusement leur nombre a été limité.

Discours de M. Bernard Schumacher

Discours de M. Nicolas Stucki

Discours de M. Olivier Besson

Discours de M. Olivier Perrin

Discours de M. Jean-Paul Vuitel

18.08.2016. 20:45

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.

* = champ obligatoire

:

:

:

:


Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles


Commentaires


Login