Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Contributions de nos citoyens


Dragan Bunic et Jean Fehlbaum, Fusions bérochales, un livre qui vient d’apparaître

Mesdames et Messieurs,

Nous venons de publier un livre « Fusions bérochales », 143 pages, dont une quarantaine de pages avec photos.

Les premières fusions de communes bérochales (Saint-Aubin avec Sauges et Vaumarcus avec Vernéaz) ont été effectuées vers la fin du XIXe siècle (1888) et la dernière au début du XXIe siècle (2016), soit 128 ans plus tard. Entre les deux, quelques tentatives de fusion de communes ont été avortées pour des raisons qu’on expliquera ici. Cette dernière est l’objet principal de cet ouvrage. Cet ouvrage décrit aussi fidèlement que possible les tenants et aboutissants de cette transformation, véritable pari sur l’avenir, et dont seules les générations suivantes pourront vraiment dire si ce fut un pari complètement gagnant.

Aucune institution, excepté l’Association de Citoyens de la Béroche (ACB) qui a récemment été dissoute, n’a gardé de matériel relatif à cette tâche importante pour notre région. Plus le temps passe, plus le risque d’oublier ce qui s’est passé grandira. Donc la perte des traces y relatives est un grand risque de même que la disparition des personnes qui ont y participé. C’est le principal motif qui nous a poussé à écrire ce livre afin que les générations futures sachent ce qui s’est passé. Elles apprendront comment la commune a été créée et comment leurs ainés ont effectué la fusion de communes probablement au final la plus rapide et assurément la moins chère de Suisse.

Notre ouvrage contient 7 chapitres qui sont illustrés par des photos prises dans différentes phases du processus de fusion de nos 6 anciennes communes. Malheureusement nous n’avons pas pu trouver les photos qui concernent beaucoup d’autres événements liés à la fusion et nous prions les personnes concernées de nous en excuser.

Le professeur Bernard Dafflon, UNIFR, champion suisse de fusion de communes nous a honoré avec une préface qui entre autre dit ceci : "L’ouvrage de Dragan Bunic et Jean Fehlbaum se veut mémoire d’une « petite » fusion, celle de six communes qui, désormais, ont leur destin lié dans La Grande Béroche. Il faut non seulement souligner le mérite des deux auteurs, leur ténacité, comme acteurs essentiels de la fusion réalisée, mais aussi et encore les féliciter pour l’initiative de cette publication retraçant le long et lent cheminement, pas encore totalement achevé, de la paroisse historique, groupant autrefois les villages devenus communes, à la nouvelle commune née de leur fusion. «Petite», mesurée à l’aune des réorganisations territoriales qui ont cours en Europe depuis le milieu du vingtième siècle, mais importante et significative à la fois dans l’histoire locale et par son inscription dans ce contexte historique (…) Les deux auteurs de cet ouvrage ont documenté et retracé au plus près de leurs souvenirs et de leurs notes, l’histoire des six communes, désormais unies sous La Grande Béroche. Leur démarche est unique, totalement novatrice : il n’existait à ce jour aucune description fidèle et fouillée, dans les faits et dans le calendrier, d’une démarche de fusion de communes, des balbutiements à son heureuse conclusion. Et, ce n’est pas la moindre leçon à tirer de ces pages : cette histoire montre que des arguments économiques et financiers seulement ne fondent pas une fusion. Elle est une aventure humaine et sociétale avant tout, et c’est tant mieux. »

Vous pouvez acheter ce livre au prix abordable aux kiosques de Saint-Aubin et Gorgier.

Bonne lecture.

Dragan et Jean

Commentaires (1) 29.08.2019. 21:23



Dragan Bunic, Appel aux électeurs

Mesdames, Messieurs,

Le 27 novembre 2016, les électrices et électeurs de 6 communes de Béroche-Bevaix se prononceront sur le projet de fusion de LA GRANDE BEROCHE.

Si vous habitez dans une de ces communes, allez voter. Ne permettez pas qu’une minorité d’électeurs (par exemple 30%) décident à la place de la majorité (par exemple 70%) mais prenez la décision vous-mêmes, que vous soyez pour ou contre ce projet. En lançant les initiatives relatives à la fusion de communes, en 2015, le comité de l’Association de citoyens de la Béroche (ACB) a voulu que le peuple en décide. Si vous n’avez pas encore voté, faites-le ! Incitez les membres de vos familles, vos amis, vos voisins, vos collègues de travail ou des sociétés locales auxquelles vous appartenez à le faire aussi! Organisez-vous dans les immeubles locatifs ou dans les quartiers où vous habitez et proposez à celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas se rendre au bureau de vote dimanche matin d’apporter leur enveloppe à ce bureau! Commencez par transmettre ce message à vos amis sur les réseaux sociaux et aux personnes figurant dans votre adresse Outlook!

L’enjeu de cette votation est très grand et il serait dommage de ne pas saisir l’opportunité de décider sur notre avenir ou de laisser les autres le faire à votre place.

Cordiales salutations à toutes et tous et à dimanche.

Dragan Bunic, président de l'ACB

Commentaires (4) 23.11.2016. 13:55



LFusioNE: signez la motion populaire

Mesdames et Messieurs,

Fin mars 2015, mes collèges au comité de l’Association de Citoyens de la Béroche (ACB) et moi-même avons déposé une initiative populaire cantonale intitulée «Pour l’adoption d’une loi sur la fusion et la division de communes» (LFusioNE). En raison des activités liées au traitement d’initiatives populaires déposées en même temps dans les 5 communes bérochales, nous n’avons pas eu du temps de nous lancer à la récolte de 4'500 signatures.

Occupés par la campagne électorale au niveau fédéral, les partis politiques auxquels nous appartenons ne pouvaient pas nous aider dans la récolte de signatures. D'autre part, ayant beaucoup de problèmes liés au budget, aux hôpitaux et aux relations haut-bas, le Conseil d’Etat n’a pas accepté notre suggestion d’utiliser notre projet de LFusioNE comme base de proposition (modifiée selon son désir) qu’il soumettra au Grand Conseil, malgré le soutien des citoyens à ce projet.

Nous n’avons eu aucune prétention d’imposer au Grand Conseil d’adopter le texte de loi tel qu’il a été présenté dans le projet en question, mais d’initier une réflexion et ensuite d’ouvrir une discussion publique sur ce projet en espérant que les citoyens faciliteront la tâche au Conseil d’Etat pour élaborer un projet en vue de proposer au Grand Conseil une loi spéciale ou l’insertion de dispositions spéciales sur la matière dans une autre loi.

Même si le Conseil d’Etat a refusé notre suggestion, notre objectif (réflexion et discussion) est atteint. L’avis du Conseil d’Etat, selon lequel les mesures en place possèdent un caractère suffisamment incitatif pour la fusion de communes, a été remis en question lors du traitement d’initiatives populaires à la Béroche en 2015, des avis des citoyens et de l’échec de certaines tentatives de fusion en raison du refus d'une minorité des communes. Ceux-ci ont montré qu’une loi régissant la fusion de communes du dépôt d’une initiative populaire jusqu’à l’adoption de la convention de fusion par le peuple est nécessaire. Une telle loi pourrait rendre la procédure de fusion de communes plus efficace et plus démocratique. A part la fusion, pour différentes raison le peuple ou les autorités de certaines communes actuelles ou fusionnées pourraient décider de se diviser en 2 ou plusieurs nouvelles communes, de rattacher une partie d'une commune à une autre commune limitrophe, etc. Et actuellement, notre canton n’a aucune base légale pour cela.

Après la publication de notre article «LFusioNE», le 26 octobre 2015, vous avez continué à nous encourager de soumettre ce projet sous forme d’une motion populaire au sens de l’art. 117a LDP et de proposer au Grand Conseil l'adoption d'une loi sur la fusion et la division de communes.

Nous avons décidé de déposer cette motion au Grand Conseil, en y insérant vos remarques et propositions, mais pour la récolte de 100 signatures nous avons besoin de votre aide. Ci-joint, vous trouverez un document intitulé «feuille à signer». Veuillez cliquer sur ce document, l’imprimer, la signer (en y indiquant le nom et le code postale de votre commune), donnez la à signer aux membres majeurs de votre famille ainsi qu'à vos amis, voisins, collèges de travail et autres. Merci de la retournez au premier signataire à l’adresse suivante : Dragan Bunic, case postale 133, 2024 Saint-Aubin.

Par avance merci,

Dragan Bunic, Premier signataire

Motion

Projet de LFusioNE

Feuille à signer

Commentaires (3) 06.11.2015. 20:23

<< < 1 2 3 > >>

Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles

  • Aucun articles

Commentaires


Login