Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Comité de l'ACB · Communiqué de presse de l'ACB du 7 octobre 2015

Communiqué de presse de l'ACB du 7 octobre 2015

Lors de son Assemblée Générale extraordinaire du mercredi 7 octobre 2015, l’ACB Association des Citoyens de la Béroche, a pris connaissance des résultats détaillés des votes de ses initiatives communales dans les 5 Communes de la Béroche et des votes du contre-projet incluant la Commune de Bevaix dans le processus de fusion. Le tableau ci-dessous illustre la très large adhésion au projet d’une convention de fusion à 6 Communes.

Pour retirer les initiatives, les membres des comités d’initiatives se sont basés sur les faits suivants :

a) Le résultat obtenu lors du vote des 6 conseils généraux : 97 oui au total des Conseillers Généraux des 6 Communes en faveur du contre-projet (ou projet à Bevaix), 10 non et 4 abstentions;>

b) En mettant dans nos initiatives les mots «sans abandonner les travaux au sein de Neofusion», les initiants ont laissé la porte ouverte à une autre solution venant de Neofusion. Malheureusement, au moment du dépôt de nos initiatives, nous ne savions pas si les communes de Bevaix et de Cortaillod souhaitaient se joindre à la Béroche. L’adhésion de Bevaix au processus Neofusion Ouest et le retrait de Cortaillod n’ont été confirmés qu’après que nos initiatives aient été clôturées (signatures récoltées et déposées aux Administrations des communes bérochales) ;

c) Sans le retrait de nos initiatives, la population de la commune de Vaumarcus, qui était la plus nombreuse à signer l’initiative (plus de 50% du corps électoral) serait donc la seule des communes bérochales dont les citoyens seraient privés de l’occasion de s’exprimer sur l’initiative et le contre-projet. Avec le retrait des initiatives dans les 4 autres communes bérochales, les citoyens des 5 communes de la Béroche ont donc été mis sur pied d’égalité.

L’ACB insiste en outre sur la nécessité d’entreprendre toutes les démarches possibles pour rallier la Commune de Vaumarcus au processus de rapprochement. Cette fusion ne saurait se passer des Ecureuils.

L’ACB a en outre confirmé qu’elle va apporter son soutien actif aux groupes de travail suscités par le projet, lesquels devraient assez rapidement démarrer leurs travaux.

Au nom du Comité de l’ACB

Dragan Bunic, Président et Jean Fehlbaum, Secrétaire

Pour voir le communiqué complet cliquez ici

08.10.2015. 09:35

Commentaires


Nicolas de La Chaux-de-Fonds 31.10.2015. 08:48

Nicolas de La Chaux-de-Fonds Comme ce Monsieur de Neuchâtel (Roland), je n’habite pas à Vaumarcus, mais ma mère est née dans cette commune.
Je soutiens son avis sur l’unité de matière et pense que les conseils communaux de toutes les communes dans ce processus de fusion (5 communes bérochales et Bevaix) n’auraient pas dû soumettre à leurs législatifs qu’un seul projet d’arrêté qui demande d’autoriser le Conseil communal de signer une convention de fusion avec les autres communes et rien de plus. Si les conseils généraux l’acceptent, c’est ok, si non on la soumet au vote populaire au sens de l’art. 110 de la Loi sur les droits politiques.
On voit qu’une loi spéciale manque à ce canton. Je suis regulièrement votre site www.berochefusion.ch et trouve qu’il est dommage que votre initiative cantonale concernant LFusioNE n’a pas abouti. Je propose au comité d’initiative de ne pas se décourager et de déposer une motion populaire prévue à l'art. 117a LDP. Je le signerai de deux mains.
Cousin des écureuils de la Chaux


Roland de Neuchâtel 31.10.2015. 08:20

Roland de Neuchâtel Chers Bérochaux.

Dans mon commentaire de hier j'ai commis un faute.

Dans la phrase qui commence "Par contre, si le Conseil communal..." il s'agit du Conseil général. Cela étant la phrase en question à la teneur suivante: "Par contre, si le Conseil général avait refusé l’initiative et le contre projet, dans ce cas on estimerait qu’il n’a pas accepté que son conseil communal signe la convention de fusion avec les autres communes bérochales et Bevaix.


Roland de Neuchâtel 30.10.2015. 17:41

Roland de Neuchâtel Chers Bérochaux, Je suis d’origine de Vaumarcus et soutiens la fusion de Béroche et Bevaix. Je suis bien tout ce qui concerne vos initiatives populaires et le processus de fusion de communes, mais il y une chose que je ne comprends pas. Pourquoi le Conseil général de Vaumarcus doit revoter le contre-projet ? En analysant bien vos initiatives, j’ai trouvé une teneur qui prouve que l’unité de matière est parfaitement la même dans les initiatives et le contre projet. Or, en l’occurrence l’initiative populaire signée par de nombreux écureuils «demandent par voie d’initiative populaire au Conseil communal de la commune de Vaumarcus-Vernéaz de signer une convention de fusion avec les communes de Saint-Aubin-Sauges, Fresens, Montalchez, ainsi que la commune de Gorgier-Chez-Le-Bart si elle le souhaite, et la soumettre au Conseil d’Etat pour approbation avant le 31 décembre 2015, sans abandonner les travaux au sein de Neofusion.» La continuation des travaux au sein de Neofusion a eu pour résultat l’association de la commune de Bevaix au projet, ce qui veut dire que le Conseil général de Vaumarcus qui a accepté l’initiative populaire le 24 septembre 2015 a accepté la même chose que 5 autres communes qui ont accepté le contre-projet. Par contre, si le Conseil communal avait refusé l’initiative et le contre-projet, dans ce cas on estimerait qu’il n’a pas accepté que son conseil communal signe la convention de fusion avec les autres communes bérochales et Bevaix. A mon avis, si le 9 novembre le Conseil général de Vaumarcus refuse le contre-projet, en raison d’unité de matière, l’acceptation de l’initiative populaire le 24 septembre 2015 comprend aussi la commune de Bevaix comme résultat de «travaux au sein de Neofusion» que les signataires de l’initiative ont explicitement mentionné. Ce «oui» pourrait simplement renforcer moralement le Conseil communal, mais sa valeur juridique est sans importance. Si vous ne me croyez-pas, je vous propose de consulter les juristes du Service juridique de l’Etat ou le service des communes. Continuez comme ça, vous êtes sur la bonne voie. Bien cordialement!


François de Vaumarcus 17.10.2015. 09:27

François de Vaumarcus Hier, dans la Feuille d’Avis de la Béroche, j’ai lu le communiqué de presse de l’ACB. MM. Bunic et Fehlbaum ont très bien expliqué la situation par rapport à Vaumarcus-Vernéaz. Ils ont raison: la commune dont les citoyens étaient si nombreux à signer l’initiative dans laquelle clairement figurait la phrase «sans abandonner les travaux au sein de Neofusion» ne mérite pas de rester hors du processus de fusion.

Je trouve aussi que le projet mini musée de la pêche, Môle des Garçons à Bevaix, est non seulement un beau geste de collaboration de nos communes, mais aussi un bon signe de leur rapprochement.

J’ai confidence à nos élus et suis sûr que très rapidement ils rejoindront les 5 autres communes. Nous, les citoyens, aimerons participer aussi dans ce processus, non seulement par le biais de l’ACB, mais directement, aux différentes groupes de travail.


Véronique de Vaumarcus 15.10.2015. 09:58

Véronique de Vaumarcus Bravo MM. Bunic et Fehlbaum. Maintenant j’ai tout compris.
J’espère que nos élus au Conseil général comprendront aussi et ne léseront pas la commune dont les citoyens, commue vous l’avez bien dit, étaient le plus nombreux pour signer l’initiative dans laquelle la porte était « grand ouverte » pour les autres communes, à savoir Bevaix et Cortaillod.
Etant donné que la commune de Cortaillod ne souhaite pas se joindre à la Béroche, il serait injuste de laisser la commune de Bevaix toute seule car, contrairement à Cortaillod qui après la division de Neofusion en l’Est et l’Ouest « balançait » entre les deux, elle était toujours avec la Béroche. Je vu dans le Courrier neuchâtelois du 14 octobre 2015 que la commune de Bevaix soutien un projet des associations du Musée bérochal et du Club jurassien pour la création d’un mini musée de la pêche au Môle des Garçons à Bevaix, ce qui représente un beau geste de rapprochement de cette commune à la Béroche.


Françoise de Bevaix 11.10.2015. 16:22

Françoise de Bevaix Je remercie l'Association de citoyens de la Béroche (ACB) pour ce qu'elle fait. Je propose au comité de tenir la prochaine assemblée générale à Bevaix et d'y accepter les citoyens de notre commune. Ainsi nous pourrions agir ensemble pour notre future commune "Béroche-Bevaix".

Laisser un commentaire.

* = champ obligatoire

:

:

:

:


Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles


Commentaires


Login