Blog de BEROCHEFUSION

Les dernières news...

Accueil · Comité de l'ACB


Communiqué de presse du 17 décembre 2018

Chères et chers membres, Mesdames et Messieurs,

Le comité en ayant fait la proposition, et après que plus des 2/3 des membres en ont accepté unanimement le principe, nous vous informons qu’après 7 ans d’existence, l’Association de Citoyens de la Béroche (ACB) sera dissoute.

Par contre le site internet http://www.berochefusion.ch reste actif encore un certain temps. C’est un cadeau de notre président et fondateur de l’ACB, Dragan Bunic, qui paie l’hébergement de celui-ci et qui insiste pour qu’il reste actif car c’est le seul endroit où on peut retrouver la documentation sur le processus de fusion de Béroche-Bevaix. Il promet de transmettre à un musée neuchâtelois à définir toutes les données contenues sur ce site, pour lequel nous avons reçu des félicitations du Professeur Bernard Dafflon de l’UNIFR, afin que les générations futures et les historiens puissent en conserver la trace.

Nous sommes très fiers, et reconnaissants vis-à-vis de vous toutes et tous, d’avoir accompli la principale mission que nous nous étions fixée à l’art. 3 de nos statuts (collaboration étroite entre les citoyens et les autorités communales des communes bérochales afin de réussir la fusion des communes de la Béroche).

Nous avons pu faire adhérer 96 personnes en tant que membres de l’ACB (citoyens et élus bérochaux). Nous avons eu une bonne collaboration avec les autorités communales bérochales, le Conseil d’Etat, Neofusion, l’Association RUN, la presse ainsi que d’autres institutions, et sommes parvenus à mobiliser plus de 600 citoyens qui ont signé nos 5 initiatives populaires concernant la demande de fusion des communes bérochales.

Nous avons mené à bien la campagne de fusion, récolté des fonds pour financer la campagne de fusion et nos deux représentants (président et secrétaire) ont activement participé au sein du Comité Pilotage du projet de fusion (COPIL). Ainsi, nous toutes et tous avons bien contribué probablement à fusion de communes la plus rapide de Suisse, et certainement la moins chère.

Après avoir réussi la fusion en 2016, nous avons tenu en septembre 2017 une assemblée générale extraordinaire et incité certaines personnes à s’activer afin de constituer les assemblées villageoises dans les cinq anciennes communes bérochales.

Ensuite, en avril 2018, notre comité a apporté son aide à la constitution de leurs assemblées respectives dans l’élaboration de leurs statuts et leur organisation. Finalement la constitution de ces 5 comités d’Assemblées Villageoises été approuvée par le Conseil général de La Grande Béroche.

Le comité de l’ACB vous adresse un grand merci pour votre participation dans l’accomplissement d’une mission historique, à savoir à la création de la commune de La Grande Béroche et ses organes, et vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.

Même si l’ACB n’existe plus, vous pouvez toujours envoyer vos messages que nous publierons sur le site internet.

Et cette information fera l’objet d’un communiqué de presse dans les jours qui viennent.

Dragan Bunic Jean Fehlbaum

Anciens Président et Secrétaire de l’ACB

Commentaires (0) 17.12.2018. 10:02



La fusion de La Grande Béroche réussie

Les initiatives populaires, initiées par l’Association de Citoyens de la Béroche (ACB) et déposées dans les 5 communes bérochales au début de 2015, qui ont laissé « la porte grande ouverte » à la commune de Bevaix, ont porté leurs fruits et la nouvelle commune LA GRANDE BÉROCHE va pouvoir naître. Elle a donc été « conçue » le 27 novembre 2016 et sa « naissance juridique » est prévue pour le 1er janvier 2018.

Nous avons pu concrétiser cette fusion parce que nos citoyens ont été impliqués dès le début et jusqu’à la fin du processus (dépôt d’initiatives, participations dans les 5 groupes de travail et dans le COPIL [COmité de PILotage de fusion], lors du vote des 6 conseils généraux ainsi que massivement lors du vote populaire du 27 novembre 2016).

Nous avions la contrainte du temps car une grande partie de l’aide aux fusions de communes (800 francs par habitant) risquait de nous échapper et le COPIL a saisi cette opportunité.

Le COPIL a travaillé d’une façon très soutenue (2 séances par mois), sans recette miracle préétablie, mais avec l’appui des citoyens, des élus et des employés communaux. Il a réussi à rédiger la convention de fusion qui a été acceptée par tous les Conseils Communaux, les Conseillers Généraux et le peuple de 6 communes concernées.

Le COPIL a établi un document nommé « Vision sociétale » de 16 pages que le professeur Bernard Dafflon, champion suisse toutes catégories des fusions de communes, a trouvé non seulement élégant dans sa présentation, mais aussi conceptuellement bien fait, clair et attractif où les arguments en faveur d’une fusion sont bien exprimés. Il avait raison, ce document a plu à la population, mais a aussi cristallisé la rogne des opposants qui ont mené une campagne « anti-fusion » démagogique et dénigrante en proférant des allégations n’existant ni dans la convention de fusion ni dans la vision sociétale.

Le COPIL a décidé de ne pas financer la campagne de fusion. Notre association (ACB) a décidé de récolter des fonds à cette fin. Plus les opposants attaquaient nos projets, plus les donateurs était nombreux (partis politiques et citoyens) et nous demandaient de riposter. Et nous l’avons fait. Nous avons récolté assez de fonds pour répondre aux attaques des opposants et pour offrir l’apéro et la soupe au pois à la population.

Les attaques injustifiées des opposants à la fusion ont déterminé pas mal de nos citoyens de voter en faveur de la fusion. Ils ont été remerciés pour cela lors de la séance publique le 2 novembre à Bevaix. Comme quoi, dans chaque malheur il y a un morceau de bonheur. Il faut simplement le trouver et explorer. Et le COPIL et l’ACB l’on bien su explorer.

Nos remerciements vont :

• à toutes celles et tous ceux qui ont accepté de faire partie des comités responsables des initiatives qui ont été déposées dans les cinq communes bérochales au début de 2015 ;

• à toutes celles et tous ceux qui ont signé ces initiatives et obligé les exécutifs de nos communes à les traiter;

• à toutes celles et tous ceux qui ont participé d’une manière quelconque dans l’élaboration de la convention de fusion ou dans la campagne de promotion de la fusion;

• à toutes celles et tous ceux qui ont voté pour la convention de fusion le 27 novembre 2016 ;

• aux MM. Gianni et Luigi Saitta, qui nous ont aidés dans les différentes tâches relatives aux groupes de travail, ateliers citoyens et ateliers des employés communaux ;

• à Mme Nathalie Randin qui nous a servi de modératrice et de conseillère en communication;

• à M. Bernard Dafflon, prof. à UNIFR, qui nous a conseillé durant le processus de fusion ;

• à notre ami, Pierre-André Rebeaud, décédé 3 jours après la fusion de nos 6 communes, pour laquelle il militait sans relâche.

Nous pouvons en être fiers, car nous sommes jusqu’à présent la seule région dans le canton de Neuchâtel où la fusion a été demandée par le peuple, réalisée par nos propres moyens, dans un temps record et pour un coût très modique.

L’ACB a été créée en 2012. Durant les 5 ans de son existence, elle a œuvré auprès des citoyens et des autorités communales en vue de fusionner nos communes. Cette mission est accomplie et c’est son Assemblée générale qui décidera, au début 2017, de son avenir ou de sa dissolution.

Dragan Bunic et Jean Fehlbaum

Président et Secrétaire de l'ACB

Commentaires (2) 01.12.2016. 16:44



Dragan Bunic, Votez OUI le 27 novembre 2016 ! Votez pour la Grande Béroche

Je suis responsable de la récolte de fonds pour financer la dernière phase du processus de fusion. Or, les communes impliquées dans le processus de fusion ont décidé de ne rien donner ni aux partisans ni aux opposants à la fusion.

Fin septembre, je me suis adressé aux partis politiques et aux citoyens de la Béroche et de Bevaix, mais la réaction a été plutôt timide.

Ensuite, le 28 septembre 2016, l’Entente bevaisanne a fait un tout ménage contre la fusion de communes (la vielle locomotive de La Grande Béroche qui déraille avec quelques remarques et la proposition de voter non) et la réaction des partis politiques et de citoyens a été vive. On m’a demandé le numéro de compte bancaire pour verser de l’argent et nous demander de « riposter ».

Assez rapidement, ils ont versé assez d’argent qui a permis à l’ACB et au Groupe bevaisan de soutien à la fusion de riposter (avec une locomotive neuve et moderne de La Grande Béroche qui mène à l’avenir). Ensuite, nous avons récolté assez de fonds pour financer les affiches, autocollants et autres et même pour offrir l’apéritif et la soupe aux pois à la population le 30 octobre 2016 au centre scolaire de Cerisiers à Gorgier.

Je ne peux que remercier l’Entent bevaisanne et à M. Cédric Weber qui nous ont permis cela. Les propos de M. Cédric Weber tenus sans arguments lors de la séance publique à Bevaix le 2 novembre 2016 provoqueront la même réaction de nos citoyens, à savoir de dire OUI le 27 novembre 2016.

Votez OUI le 27 novembre 2016! Votez pour votre avenir, l'avenir de vos enfants et les petits enfants!

Dragan Bunic,

Président de l'ACB

Commentaires (3) 06.11.2016. 15:43

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Pages


Catégories


Flux RSS


Derniers Articles

  • Aucun articles

Commentaires


Login